Accueil
Retour JOCEL
Remonter

 

 

 

 

 

Historique du JOCEL

 2013

 

2013… Les compteurs s'affolent pour les foulées !

Le début de l'année commence en fanfare. Après l'échauffement avec le traditionnel loto toujours aussi convoité arrive les 18èmes foulées. Et là, confirmation du grand engouement pour notre chère course avec un nouveau record historique de participations. En effet, avec 1592 inscrits, les foulées prennent une nouvelle dimension. Outre les animations du bal et du loto cité plus haut, Miguel nous a décocté une superbe soirée de jazz Nouvelle Orléans. "Chapeau" pour cette évènement.

Autre point fort de l'année, le Week end du club qui s'est déroulé cette année à Buis les Baronnies à l'occasion du trail de la Drôme. Superbe WE culturo sportif très bien organisé par la commission sportive.

A signaler aussi les sorties des adhérents avec notamment des courses internationales à Fort de France ou au marathon du Loch Ness en Ecosse. Il y a aussi ceux qui ont cherché les courses longues distances avec les 100 km de Millau , ou la dénivelé avec le trail Cenis tour et le Pilat trail

 

 

 2012

 

2012… Nos 20 ans…ce fut dément

Si pour nombre de joyeux lurons, 2012 restera l’année du rendez-vous manqué entre ces ‘’fils de l’œuf‘’ (pardon ces philosophes) de la fin du monde  et le cycle ‘phase terminale’ du calendrier Maya, annonçant très ‘kross katastroff’ et ‘mortibus kruella ’ de la sphère terrestre (*) le 21 décembre 2012… en ce qui concerne le Jocel, c’est incontestablement la soirée anniversaire, du 13 octobre, marquant les 20 ans du club qui constitua l’événement majeur de 2012.

Fidèle à lui-même, Miguel de la Palette avait fait venir un quatuor de classe internationale, celui de Jacky Boyadjian, pour animer cette somptueuse soirée privée qui, hélas, nous amena à dire au revoir à ce couple exceptionnel de prévenance et de dévouement que forment Anne et Christian Mercier, c’est à dire Pitchounette Annette et Mac Gyver Christian, deux amours de joggers, partis ouvrir un gîte rural près de Beaune (Côte d’Or).

Sur le plan sportif, saluons la nouvelle razzia de 1ères places et de podiums en catégorie V2F de notre infatigable Janou Montangon, chapeau Miss… Saluons aussi les filles et garçons qui, sous la neige, le vent, la pluie puis sur le verglas participèrent à la Sainté-Lyon soit notamment : Stéphanie Chassard,  Alain Alison  (sur 42km),  Kamo Bouinoual  (sur la totale)

Par ailleurs, mais comme dab, la convivialité, l’amitié et le p’tit verre si chers au président Panetta régnèrent sans partage laissant toutefois assez de place aux big ciboulots des Foulées pour que lesdites cafetières trouvent suffisamment… de courant continu et de temps pour mettre au point, un parcours plus aéré à travers le Parc Technologique, ceci, bien sûr, en ce qui concerne le semi-marathon. Z’hommes de bien, Patrick Gudefin et Noël Moissonnier, les frangins de la commission sportive, vont donc marquer l’histoire des Foulées .

N. B. : l’historien Luc Mary a répertorié l’annonce de 183 fins du monde depuis la chute de l’Empire Romain d’Occident (le 4 septembre 476), l’écrasante majorité de ces prédictions ayant été cogitées aux USA, une petite dizaine seulement... ayant vu le jour en France, dont la fameuse peur de l’An Mil.

 
 2011

 

Des Foulées de géant, un pied de Titan

Et pour la énième fois, à la mi-février, ce fut le pied. Un pied de Titan grâce à nos Foulées de géant… 1005 inscrits en 2009, 1092 en 2010, 1229 en 2011… «Ces Foulées San-Priotes, elles dépotent et décrottent. C’est pas de la gnognotte… C’te course à l’échalote, c’est notre Jack-Pot» qu’il sifflote notre pote ‘Panettote’, ce président bon-enfant réélu tous les ans.
2011 !… ce fut également notre 1ière année rébellion. Appâtée par une publicité plus que bien ‘torchée’, notre Commission sportive qui avait choisi Manosque comme point de chute pour notre sortie-familiale-annuelle, nous fit débarquer – à l’insu de son plein gré - dans une maisonnée qu’il n’aurait pas fallu trop vanter. Faire baisser l’adition fut alors la seule solution de nos centurions de la Commission. Exploit qui, mené à bien, permit de profiter pleinement et des activités sportives prévues et des sorties touristiques au Lac de Ste Croix, à Sisteron…
Sur un plan sportif pur et dur, retenons la participation clownesque et abracadabrantesque du club à la journée du Beaujolais Nouveau, celle très appliquée de Lulu et de Marie-Cricri au Marathon de New-York … le titre de «champion de France» que Bruno Duchet arracha au Marathon de Toronto, en ayant terminé 1ier Français (sur 3 !) 
   
 2010

 

    Deux faits majeurs marquèrent le Jocel en cette année 2010. Le premier ne fut qu’une juste récompense :  « l’Emile » se réinvitèrent aux  Foulées San-Priotes en dépit d’un vent méchant qui toute le nuit durant se comporta comme un brigand. Et si le record des inscriptions de 2009 fut battu ( 1092 contre 1005 en 2009), le Tout-Jocel regretta que cette vérole d’Eole ait empêché, que le record de 2009 soit piétiné Certes, mais il faut savoir se contenter de ce que l’on a.

   Le Challenge interne revint  à notre ami Bouinoual, et oui, Kamo était au dessus du lot. Soucieux de toujours se distinguer, Roland notre bon président souffla ses 60 bougies. Nono, notre brave Père Noël s’adjugea le titre de Champion du Lyonnais par équipes Challenge  des entreprises en … tennis. Quant au voyage familial, il emmena près d’une quarantaine de personnes en Alsace où le Père Michel perdit (paraît-il) sa puce. Autre très belle réussite la soirée dansante avec la présence de Brésiliennes très attirantes. Par ailleurs, il est, en cette année 2009, une fantaisie que s’accorda le Jocel : sa participation à l’organisation du Championnat de France des pizzaïolos… Bizarre, vous avez dit bizarre.

2009 Hip hip hourra… Les Foulées San-Priotes, 14èmes du nom, ont atteint l’objectif fixé cinq ans plus tôt : passer la barre des 1000 inscriptions. Avec 1005 bulletins remplis, ce fut fait. De justesse certes, mais fait quand même… La vie est belle… au Jocel… pour Serge Bally notamment. Grand manitou, coordinateur en chef des Foulées, il fut, pour ce résultat, très chaleureusement honoré lors de la traditionnelle soirée de l’Office Municipal des Sports. Quant à Michel Nicolas, il nous mitonna, au Sofitel Lyon, une soirée aux p’tits oignons afin de remercier nos fidèles sponsors… et la terre entière.
Côté sport, il faut souligner la remarquable présence des Joceliennes et Joceliens aux quatre coins de France et même ailleurs : Marathons de Genève, de Reims, de Nice-Cannes, du Beaujolais Nouveau, de Paris, de Marseille, d’Annecy… sans oublier les participations à Marseille-Cassis, à la Meije, à la SaintéLyon…le Challenge Jocel ayant été remporté par Janou Montangon. A signaler encore la très belle promotion dont profita le Jocel, au Carrefour des Associations, grâce à notre ami Guy Rodriguez.
Et Monsieur Roland, notre bon Roland est toujours président.

 

Aujourd’hui, comme hier… et sans nul doute comme demain, Joceliennes et Joceliens s’entraînent deux fois par semaine (les mardi et jeudi soir) et tous les week-end (sauf lorsqu’ils participent à des courses)… Unis par la même passion et l’envie de partager une ambiance fraternelle, de nouveaux accros du bitume, des sentiers et des pavés se retrouvent, chaque année, aux côtés des pionniers.  

Suivant leur forme, les uns et les autres s’alignent aux départs de différentes épreuves ‘hors stade’ des 10 aux 100km, en passant par des 15, des 21, des 42km195, etc…

Par ailleurs, le JOCEL organise, presque tous les ans, un voyage à l’étranger afin de participer à un marathon international : Barcelone, Rome, Rotterdam, Venise, Lausanne, Paris, New York, Londres…  

Organisateur depuis 1997, ceci en partenariat avec la ville de Saint Priest, de sa propre épreuve sur route, baptisée « Les Foulées San-Priotes », le Jogging Club de l’Est Lyonnais a trouvé son allure de croisière… et poursuit son bonhomme de chemin avec convivialité et bonheur.

2008

XIII° Foulées San-Priotes : la barre des 1000 participants est titillée, mais il manquait 17 inscriptions pour que le flirt aboutisse. Président Roland est papy … L’effectif, en début d’année, est de 61 adhérents.

Participation du club aux Marathons de Londres (gauche) et de Paris (droite).

 

 

 

Naissance, le 8 octobre, de Bastien… le premier Jocelien 100 pour 100… fruit de l’amour-passion de Carole Béal et David Duplaix.

A l’issue de l’assemblée générale l’effectif est ramené à 56.

 

2007

Dominique Maillet , ex-président fondateur du Jocel monte, à son tour, sur le podium de l’Office Municipal des Sports de Saint-Priest. 29 Joceliennes et Joceliens participent à la Course sur le Viaduc de Millau. Grâce à Michel Nicolas, de la Commission animation, le Jocel fête ses 15 ans, en grandes pompes… au Sofitel de Lyon.

 

 

Trois présidents en 15 ans

Pascal Fuoco le 2ème, Roland Panetta l’actuel, Dominique Maillet le 1er

 

 

L’effectif du club est de 65 adhérents. Décembre 2007, organisation d’un thé-dansant, salle Mosaïque, par Michel Nicolas avec la présence de 15 musiciens, chanteuses et danseuses et de quelque 600 personnes.  

2006

Le site internet du JOCEL ( jocel69.free.fr ) connaît -par le nombre de ses visiteurs- un développement exceptionnel. Le président Panetta est honoré par l’Office Municipal des Sports de Saint-Priest. Sociétaire-sympathisant du club, Raymond Charras en devient le vidéaste attitré. Le Marathon du Médoc marque les esprits pour toujours… Jocelien tranquille, Alex Pomares le déguste jusqu’à la dernière goutte… le jour de ses 68 ans ! A noter la présence, au sein de la ‘délégation’ du JOCEL, de Hacine Chérifi, ex-champion du monde de boxe WBC, catégorie poids moyen. L’effectif du club est de 61 adhérents.

2005

Les Foulées San-Priotes se déroulent sous la neige. Une sacrée galère.

Nouveau venu au club et magicien de l’informatique, Mic Butin dynamise totalement le site du Jocel, ce qui permet à notre très cher club de prendre un nouvel envol.

Cette même année est lancé le Challenge inter-sociétaires du club : les premiers lauréats sont : J-P Namouric et Guy Rodriguez, chez les mecs, Carole Béal et Monique Varciat chez les filles. Le Marathon du Mont Saint-Michel laisse un souvenir impérissable. L’effectif du club est de 49 adhérents.

2004

Pour faire connaître cette terrible ‘maladie orpheline’ qu’est le Syndrome d’Angelman, le JOCEL organise ‘le Tour du Rhône en courant’ en partenariat avec l’AFSA (Association Francophone contre le Syndrome d’Angelman).  

 

 

A l’issue du Tour du Rhône, Joceliens et représentants de l’AFSA posent devant  le château  

 

Journaliste à la retraite, Michel Seveyrat prend la succession de Serge Bally à la tête de Jogg’Info. Deuxième week-end sportif et familial… à Gigondas. L’effectif du club est de 53 adhérents.  

2003

Assemblée générale du 31 mai, l'effectif est de 50 adhérents. Le deuxième site Internet du club est mis au point par Christian Morel. Premier week-end sportif et familial… à Nice, à l’occasion d’un semi-marathon. Organisation du bal du Réveillon, à Neuville sur Saone, avec Taïb Trompette et la présence toute la nuit de France-Inter… et de 730 danseuses et danseurs.

2002

Assemblée générale du 6 septembre, l'effectif est de 41 adhérents. Roland Panetta est élu 3ème président du JOCEL. Jogg’Info, toujours grâce à Serge Bally, devient un bulletin trimestriel. 

Janvier 2002 : 1er Loto du JOCEL, salle Mosaïque, à l’initiative de Michel Nicolas.

2001

Assemblée générale du 31 mai, l'effectif est de 32 adhérents.

Décembre 2001 : 1er bal du Jocel, organisé par l’atypique Michel Nicolas, directeur de l’Ecole Primaire de Revaison. Sous la présidence de Pascal Fuoco, quelque 600 personnes danseront avec l’excellent orchestre Taïb Trompette.

2000

Pour marquer dignement cette année symbolique, le JOCEL participe à 2 courses mythiques :

le Marathon de Paris et le Marathon de New-York.

 

 

New York : dans la VIII ° Avenue, à 50 mètres de l’hôtel ‘The New-Yorker’  

 

Afin de promouvoir l’organisation de ce dernier, le tout premier site Internet du club est lancé grâce à Alain Seveyrat. Le Marathon de New-York terminé et les classements des Joceliens donnés, ce site disparaîtra sans bruit. En cette année exceptionnelle, le Jocel compte 37 membres.

1999

Le marathon de Venise constitue l’événement de l’année.

1998

Assemblée générale, l'effectif est de 24 adhérents. Pascal Fuoco succède au poste de président à Dominique Maillet. Le secrétaire, Serge Bally, lance Jogg'Info la lettre du club.

1997

Assemblée générale du 22 juin, l'effectif est de 17 adhérents.

Organisateur depuis 1997, en partenariat avec la ville de Saint Priest, de sa propre épreuve sur route ‘Les Foulées Sanpriotes’, le Jogging Club de l’Est Lyonnais a trouvé son allure de croisière.

1995

Assemblée générale du 13 mai,  l’effectif est de 18 adhérents.

A l’initiative de Dominique Maillet, Pascal Fuoco et François Lopez,  création des Foulées San-Priotes.…. C’est le début de l’informatique….. et Jean Villanueva permet à François Lopez de réaliser le bulletin d’inscription et de mettre au point un système de chronométrage. Cette course, enfant chérie du JOCEL, comprendra un 10 et un 21 Km .

1994

L’effectif est de 16 adhérents… et le JOCEL participe à son 1er Marathon international… à Barcelone.  

 

 

Quelques uns des pionniers du Jocel devant l’entrée du Stade Olympique de Barcelone

1993

Assemblée générale du 31 mars, l'effectif est de 5 adhérents. C'était le temps des "copains d'abord" avec Cussigh Pascal, Fays Alain, Maillet Dominique, Pelli Philippe et Senave Olivier.

1992

Courir pour le plaisir, librement et par désir….voici ce qui, en 1992, donna l’idée à une petite demi douzaine de San-Priots de créer un club.

Le 17 JUILLET de cette année là, Dominique Maillet (Président) déposait en Préfecture du Rhône un dossier de constitution d’association loi 1901 enregistré sous le numéro 1/31594.

Le Jogging Club de l’Est Lyonnais était né.